LE MANS CLASSIC

 LE MANS CLASSIC : 6, 7 & 8 Juillet 2018

Rendez-vous en 2018 pour une 9ème édition toujours plus riche et des paddocks accessibles à tous permettant une proximité avec les pilotes et leurs machines...

Réservez dès maintenant votre hotel, B&B, Chambre ...

Le Mans Classic

 

Le Mans Classic 2016 : 123 000 SPECTATEURS CÉLÈBRENT L'HISTOIRE DES 24 HEURES

A 16 heures dimanche, le drapeau à damier s'est abaissé sur la 8ème édition du Mans Classic organisée conjointement par Peter Auto et l'Automobile Club de l'Ouest. Un évènement biennal célébrant l'Histoire des 24 Heures du Mans qui s'est enrichi au fil du temps pour proposer une fête toujours plus aboutie et attrayante pour le public et ses participants.
Une météo exceptionnelle, deux tours d'horloge remontant le temps de l'histoire de la plus grande course d'endurance du monde sur la période allant de 1923 à 1993, 550 bolides en piste, 1000 pilotes, dix anciens vainqueurs des 24 Heures dont le dernier en date Romain Dumas, la présence attendue du Group C et du Jaguar Classic Challenge courant pour la première fois en lever de rideau de l'évènement, 8500 voitures représentant 180 clubs de 60 marques, les célébrations du Centenaire BMW et du 50ème anniversaire de la première victoire de la Ford GT40 aux 24 Heures du Mans, la vente aux enchères Artcurial Motorcars, le concours Le Mans Heritage Club, Little Big Mans, l'Exposition Spéciale F.F.V.E. dédiée aux transporteurs des écuries de course, la liste pléthorique d'exposants et d'animations proposée dans le Village... Tous les ingrédients étaient réunis pour que cette grand-messe du sport automobile s'inscrive dans la continuité des précédentes avec un succès toujours croissant. Pour preuve, après avoir accueilli 110 000 spectateurs en 2014, l'enceinte du circuit du Mans a été visitée par 123 000 personnes le week-end dernier.
Parmi les nouveautés de cette édition, l'ouverture du circuit dès le vendredi matin, synonyme d'un gain de temps de piste de cinq heures permettant de programmer les séances d'essais et la course du Group C avec près de quarante voitures en piste incarnant l'âge d'or de l'endurance pour les spécialistes de la discipline. Mais également, le magnifique plateau du Jaguar Classic Challenge avec une soixantaine de représentantes de la marque de Coventry parmi les plus iconiques - Type C, D, E, XK et Mk - qui a vu la victoire du Britannique Andy Wallace (19 participations aux 24 Heures du Mans, dont une victoire en 1988) au volant de la Type D victorieuse avec l'équipage Mike Hawthorn/Ivor Bueb lors de l'édition 1955.
Samedi, à 15h30, le sprinter Jamaïcain Yohan Blake, ami la marque horlogère Richard Mille (partenaire principal du Mans Classic avec EFG), donnait le départ de Little Big Mans. L'occasion pour de jeunes pilotes en herbe, âgés de 6 à 10 ans, de vivre un départ Type Le Mans et de rouler sur le circuit Bugatti. Et pour Alain Figaret - Habilleur Officiel -, aux côtés de Richard Mille, de récompenser le fair-play et l'esprit d'équipe des jeunes participants.
Une fois les bolides miniatures (près de quatre-vingt-dix) lancés pour leur tour de parade, leurs aînés du plateau 1 des voitures d'Avant-guerre (1923-1939) se préparaient pour le départ officiel  de la 8ème édition du Mans Classic. Ainsi à 16h00, la star américaine Pharrell Williams (également ami de la marque Richard Mille), chanteur, auteur, compositeur et producteur de nombreux titres à succès dont la célèbre chanson Happy, brandissait à son tour le drapeau tricolore, libérant hommes et machines qui partaient à l'assaut des 13,629 km du circuit des 24 Heures. La course pour les six plateaux couvrant les périodes de 1923 à 1981 était lancée jusqu'au lendemain. La fête dans les paddocks prenait une nouvelle dimension invitant le public à plonger au cœur de cette magistrale rétrospective de la plus grande course d'endurance.